Communiqué n°7 du 18/09/2017

Les États généraux de l’ostéopathie animale visent à lancer un débat qui n’a pas réellement eu lieu sur l’avenir de la profession de l’ostéopathie animale.


Depuis la parution des décrets faisant suite aux textes de 2011, nous pouvons constater que le Ministère de l’Agriculture et le CNOV nous contraignent à nous soumettre à des dispositions pour lesquelles nous n’avons pas été suffisamment consultés et qui sont loin d’être satisfaisantes.


L’UOA et les autres associations représentatives ont été sollicitées par le CNOV pour participer à la mise en place de ces dispositions en intégrant des comités consultatifs.

Document complémentaire :

201709_etats_generaux.pdf